Accueil » La French AgriTech va bien

La French AgriTech va bien

par Paul Metraux
0 commentaire
L'AgriTech va bien

Malgré bien des vicissitudes, réchauffement climatique, agribashing, commerce international chahuté par la géopolitique… l’agriculture française résiste plutôt bien. Les agriculteurs sont souvent à la pointe de l’innovation et démontrent qu’ils valent bien mieux que les tristes portraits que l’on fait parfois de leurs activités. La French AgriTech va bien et s’inscrit tout à fait dans la transition de l’économie française. Le programme French Tech 2030 accompagne ainsi les acteurs émergents des grands secteurs clés de l’économie et parmi les lauréats de la premiere promotion de juin 2023, 21 entreprises sont issues de l’AgriTech.

La stratégie agricole de France 2030

La France est un pays majeur de l’agriculture européenne. A ce titre elle va bénéficier de 2,3 milliards d’investissements  dans le cadre du Programme France 2030. Ce programme vise à assurer la transition de l’économie française par l’innovation technologique. Dans ce cadre, l’objectif du gouvernement est de faire de la France le « berceau mondial de « l’AgriTech ». L’objectif est un peu prétentieux (les français adorent penser qu’ils sont les meilleurs du monde) mais il s’appuie sur une réalité agricole tangible : les agriculteurs français ont toujours été à la pointe des innovations.

Cette stratégie agricole a plusieurs axes d’actions : le renouvellement forestier et la valorisation du bois, la structure des filières alimentaires, le soutien aux installations agricoles… Mais surtout il s’agit d’accélérer ce qu’on nomme la 3è révolution agricole avec l’innovation, la souveraineté agroalimentaire, la résilience et la compétitivité de l’agriculture. La French AgriTech s’inscrit tout à fait dans cet objectif.

Les lauréats Agri de la French Tech 2030

Sur les 125 lauréats de la première promotion, 21 entreprises font partie, de près ou de loin, de l’univers AgriTech. Le chiffre est significatif et chacune de ces entreprises mérite intérêt :

. Agriodor : le biocontrôle comme alternative aux insecticides

. Algama : les micro algues comme alternatives aux produits d’origine animale

. Calyxia : la chimie fine et les microcapsules

. Elicit Plant : les bio-intrants

. Faircraft : un cuir « in vitro « 

. Gaïago : les nouveaux intrants

. Green Impulse : biocontrôle des maladies des plantes

. Green Spot Technologies : l’économie circulaire dans la production d’ingrédients alimentaires

. Innovafeed : insects pour l’alimentation animale et végétale

. Javelot : solutions de Cloud pour organismes stocker de céréales

. Kayrros : intelligence environnementale par satellite

. Lactips : matériau biosourcé

. Mycophyto : limitation des intrants et engrais carbonés

. Naïo Technologies : robots agricoles et viticoles

. Sabi Agri : robots agricoles

. Sencrop : aide à la décision

. Standing Ovation : substituts aux produits laitiers

. Toopi Organics : recyclage de l’urine humaine

. Umiami : alternatives végétales à la viande et au poisson

. Woodoo : valorisation du bois

. Ynsect : insectes pour l’alimentation humaine, animale et végétale.

La French AgriTech va bien

L’avenir de l’agriculture dans la Tech

Au-delà des débats manichéens sur l’Agriculture (les gentils et les méchants), toutes ces startups montrent que l’innovation est au coeur de toute la sphère agricole. On n’est pas au petit Trianon de Marie-Antoinette mais dans la réalité contemporaine. Et la diversité de ces innovations est une nouvelle rassurante. Ces entreprises mettent en lumière la nécessité de la R&D dans ce secteur. On a déjà laisser filer l’industrie. Evitons d’avoir la même logique délétère pour l’agriculture.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus