Accueil » Les Français et le Web 3 : comment la France voit la Blockchain

Les Français et le Web 3 : comment la France voit la Blockchain

par Paul Metraux
0 commentaire
Evolution du Web 1 2 et 3

La Retail Tech (communauté d’acteurs du commerce et de l’innovation) et OpinionWay viennent de publier une enquête sur la perception du Web 3 par les français. Réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 1008 personnes âgées de 18 ans et plus, cette enquête d’opinion donne quelques informations sur la manière dont les français perçoivent le concept encore un peu flou de Web 3. Après le Web 1, portail d’information, le Web 2, celui des plates-formes et des réseaux sociaux, il y aurait le Web 3 qui serait décentralisé, sans intermédiaires et construit sur la blockchain. Concept marketing ou nouvelle révolution du Web, il est encore tôt pour apprécier. Elon Musk avait donné son avis en décembre 2021. A sa manière…

Pourtant, il se passe des choses dans ce Web 3. Une bonne raison pour mesurer les premiers effets sur le grand public. C’est ce qu’a fait OpinionWay à propos des Metaverses, des NFT, de la Blockchain, des IA génératives…

Les metaverses

Dans un contexte où les metaverses occupent l’actualité Tech (parfois jusqu’à plus soif) OpinionWay a demandé aux Français quelles seraient les raisons qui pousseraient les marques à créer des expérience dans ce domaine. Les réponses sont sans surprise :  

. D’abord faire du profit (rien d’original pour une entreprise) : 48 %

. Se donner une image moderne : 45 %

. Attirer de nouveaux clients : 44 %

Cette finalité business est classique. Les marques utilisent les outils à leur disposition et les nouveautés sont toujours à essayer. Un élément, cependant, peut retenir l’attention. 38 % des français pensent que les metaverses sont un moyen de collecter des données sur les consommateurs. C’est très révélateur d’une ambiance. Chacun se livre allègrement sur les réseaux sociaux mais s’offusque qu’un commerçant puisse collecter des informations sur lui. Dans l’ancien temps analogique, on appelait ça un fichier clients 🙂

NFT, blockchain, IA…

Opinion Way a posé aux Français la question de la pérennité supposée des technologies du Web 3. Sur ce point, les réponses sont plus intéressantes. Certaines technologies apparaissent durables : IA génératives, réalité virtuelle et réalité augmentée. D’autres apparaissent moins assurées dans le temps : Metaverses, cryptomonnaies, NFT. Quant à la blockchain, elle obtient le 50/50

Il faut prendre ces réponses avec les précautions d’usage. Ces technologies ne sont pas stabilisées et vont connaître des évolutions. L’exemple des IA avec ChatGPT illustre bien les bonds soudains qui peuvent être faits. Avec ou sans suite… Il y a dans ces technologies des éléments qui dépassent largement les simples aspects techniques. Elles ont trait à des évolutions sociétales parfois profondes. Les modèles libertariens sous-tendus par exemple par la blockchain sont très loins de nos standards actuels de gouvernance.

Un focus sur l’utilisation des NFT

Opinion way a posé une question plus précise sur les NFT : « Vous personnellement, seriez-vous prêt ou non à utiliser des NFT, si ces NFT permettaient de… »

Intention d'utiliser les NFT par tranches d'âge

L’élément à retenir pour les marques c’est la propension des 18/24 ans, beaucoup plus élevée que chez leurs ainés, à faire l’expérience des NFT. Pour les commerçants, c’est un signal…

Epilogue

Finalement, ce type d’enquêtes a besoin d’être refaite très régulièrement pour en tirer des enseignements. Aujourd’hui ce sont d’abord des effets de mode qui s’expriment et la méconnaissance du grand public est encore très grande. Pour retrouver l’intégralité de l’enquête, c’est ici.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus