Accueil » Uzbek et Rica, le magazine qui sort du lot

Uzbek et Rica, le magazine qui sort du lot

Un OVNI parmi les médias

par Paul Metraux
0 commentaire
logo du magazine Uzbek et Rica

Dans la presse dite « sérieuse », on trouve un large choix de magazines. Dans ce secteur, il en est un qui sort du lot : « Uzbek et Rica ».  Avec pour slogan « le media qui explore le futur » le magazine développe, en ligne et en version papier,  une ligne éditoriale originale qu’il veut non figée. Il s’agit de comprendre et surtout de questionner un monde de crises mais aussi de déceler des promesses de Progrès, lequel est conçu comme un processus vivant et pas comme un dogme. Loin des médias main stream, Uzbek et Rica est un magazine qui sort du lot.

Uzbek et Rica, c’est quoi ce nom ?

Le media tire son nom des deux héros des Lettres persanes de Montesquieu. Dans cet ouvrage philosophique, Uzbek et Rica écrivent des lettre à leurs amis restés en Perse et offrent un regard étranger et sans préjugés sur l’Europe du début du XVIIIè siècle et surtout sur Paris. Une manière pour Montesquieu d’exercer la critique, par l’étonnement faussement naïf, de la monarchie, de la religion, des moeurs de son temps. Le magazine se situe dans cette ligne : observer le monde et l’analyser avec distance pour comprendre les basculements de l’Histoire. Une vraie définition du journalisme

Uzbek et Rica, un OVNI parmi les médias

En bref, on y trouve une très large variétés d’articles et de dossiers du style « nos corps vont-ils disparaître? » ou « le rêve libertarien d’une ville flottante ». Il faut explorer le site et lire le magazine au moins une fois : c’est une sorte d’OVNI parmi les médias. Voilà pourquoi on ne peut pas passer à côté si on s’intéresse au monde qui nous entoure.

Le magazine offre plusieurs services qui ont tous trait à l’innovation, la prospective, toujours avec un regard décalé :

  • une plateforme en ligne avec articles, dépêches, rubriques originales, communautés…
  • un magazine trimestriel disponible sur abonnement et dans certaines librairies
  • une rubrique « veille » avec une curation d’articles et d’informations plutôt bien faite
  • une sélection de podcasts
  • une chaine YouTube

Par ailleurs, Uzbek et Rica est aussi un prestataire pour des événements (le Tribunal des générations futures) et développe des services pour les marques.

Pour s’abonner c’est simple : en version numérique à 2,90€ par mois ou en version papier+numérique à 19,90€ par trimestre. Mais on peut trouver aussi son bonheur dans ce qui est disponible gratuitement.

Dossier du magazine Uzbek et Rica

La rubrique à essayer : la loterie

Une bonne manière d’appréhender l’univers d’Uzbek et Rica est de s’inscrire à la loterie. Un tirage au sort vous permet d’entrer en contact avec ceux qui fabriquent le monde de demain. Par exemple : une lauréate de la loterie a ainsi pu accompagner un journaliste dans l’exploration de la dernière Exposition Universelle à Dubaï.

Essayez aussi la rubrique « SOS », vous y trouverez du secours si vous avez une intervention à boucler pour le lendemain, un témoignage à partager.

La rubrique Loteries du magazine Uzbek et Rica

Uzbek et Rica suscite des convoitises

Fondé au début des années 2010 par Jerome Ruskin, Blaise Mao et Thierry Keller, Uzbek et Rica a intégré en 2022 le groupe CMI France de l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky. Celui-ci est actionnaire du Monde et propriétaire de plusieurs médias en France et en Europe. C’est une évolution à surveiller pour voir si Uzbek et Rica garde son statut de magazine qui sort du lot.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus