Accueil » YouTube sur Android Auto : est-ce vraiment possible et comment l’ajouter ?

YouTube sur Android Auto : est-ce vraiment possible et comment l’ajouter ?

par Ludovic Brochard
0 commentaire
Logo YouTube 3D

Android Auto rencontre un succès de plus en plus populaire. Elle permet déjà l’accès à une gamme variée d’applications, allant de la navigation et la communication aux médias et même aux jeux. Pourtant, YouTube, le géant du streaming vidéo, reste notablement absent. Alors peut-on ajouter YouTube sur Android Auto ? Et pourquoi il n’existe toujours pas d’appli officielle ? Éléments de décryptage.

YouTube sur Android Automotive mais pas sur Android Auto

Il est intéressant de noter que YouTube est déjà disponible sur Android Automotive, la version de l’OS de Google intégrée directement dans certains véhicules. Cette disponibilité soulève la question de pourquoi une expérience similaire n’est pas offerte aux utilisateurs d’Android Auto. La distinction entre les deux systèmes ne devrait pas influencer l’accès à une plateforme aussi universelle que YouTube, surtout pour des utilisations stationnaires.

L’intégration de YouTube à Android Auto ouvrirait de nouvelles possibilités pour les utilisateurs, notamment ceux qui conduisent des véhicules électriques et doivent patienter durant les périodes de recharge. L’accès à un contenu vidéo riche et varié transformerait ces moments d’attente en opportunités de divertissement ou d’apprentissage.

Une question de sécurité et des défis techniques

La sécurité est souvent invoquée comme l’une des principales raisons de cette absence. En effet, l’idée d’un conducteur distrait par un épisode de sa série préférée ou un tuto de bricolage en pleine conduite est, à juste titre, une source d’inquiétude. Cependant, des solutions existent, comme restreindre l’utilisation de l’application YouTube à des moments où le véhicule est stationné. Cette approche est déjà en place pour d’autres applications et services disponibles sur Android Auto.

Un autre argument souvent cité est celui des défis techniques. Pourtant, une fonction cachée d’Android Auto révélée il y a quelques années démontrait la faisabilité technique de diffuser des vidéos YouTube sur l’écran d’infotainment du véhicule. Cette démonstration écarte selon moi l’argument selon lequel les contraintes techniques empêcheraient l’intégration de YouTube. De plus, la question de la bande passante ou de la qualité de la connexion ne devrait pas être un frein majeur, étant donné que les vidéos pourraient être adaptées à la résolution de l’écran du véhicule, qui est généralement inférieure à celle des smartphones et tablettes. La 5G est aussi de plus en présente sur le territoire.

Peut-on ajouter YouTube sur Android Auto de manière non officielle ?

Comme toujours, il existe des solutions non officielles et des applications tierces qui permettent de contourner cette limitation, bien qu’elles puissent nécessiter des manipulations avancées et ne soient pas recommandées ou supportées par Google. Une approche commune implique l’utilisation d’applications tierces disponibles sur le Play Store ou via des sources tierces, qui peuvent miroiter ou transmettre le contenu vidéo à l’écran d’Android Auto. Je vous mets simplement en garde car pas mal d’applis pas sérieuses trainent sur le Play Store.

Conclusion

Les raisons retenues par Google pour ne pas intégrer YouTube à Android Auto ne sont pas entièrement convaincantes il faut bien l’admettre. Les préoccupations de sécurité peuvent être gérées, les obstacles techniques semblent surmontables, et l’argument de l’usage limité ne tient pas compte des situations où les conducteurs sont stationnés. Reste à voir si Google va changer la situation ou pas…

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus