Accueil » Microsoft Edge pour Android prend en charge les extensions

Microsoft Edge pour Android prend en charge les extensions

par Ludovic Brochard
0 commentaire

Edge, le navigateur basé sur la même plateforme que Google Chrome, prend une longueur d’avance en annonçant la possibilité d’utiliser certaines extensions sur sa version Android. Cette décision marque un tournant majeur, notamment parce que Google, malgré les demandes répétées des utilisateurs, n’a pas encore intégré cette fonctionnalité dans Chrome pour Android.

Microsoft Edge veut tester les extensions sur Android

Microsoft Edge s’est distingué par son audace à intégrer des extensions dans sa version Android. Alors que cette fonction est actuellement en phase de test dans la version Canary d’Edge, son lancement officiel ne saurait tarder. Ce développement ouvre la porte à de nouvelles façons d’utiliser les navigateurs sur mobiles, un peu comme on le fait sur les versions desktop.

Curieusement, Google Chrome sur Android n’offre pas encore la possibilité d’utiliser des extensions, une restriction qui n’est pas due à des limitations techniques. Cette décision pourrait être liée à la volonté de Google de contrôler les bloqueurs de publicités, une source de revenus importante pour l’entreprise.

Seules certaines extensions seront disponibles

Microsoft a précisé que seules certaines extensions seront disponibles sur Edge pour Android. Cette approche sélective pourrait servir de modèle pour Google, qui pourrait choisir d’autoriser des extensions limitées ne compromettant pas ses revenus publicitaires (ce serait dommage de se priver de ses principaux revenus).

Quoi qu’il en soit, l’intégration des extensions dans les navigateurs mobiles est une bonne nouvelle. Elle permet une plus grande personnalisation avec notamment l’arrivée d’extensions comme des gestionnaires de mots de passe, et peut-être même des bloqueurs de publicités.

Conclusion

L’annonce de Microsoft pourrait inciter Google à reconsidérer sa position sur les extensions Chrome pour Android. La pression concurrentielle et la demande pourraient être des facteurs déterminants. Que pensez-vous de cette arrivée des extensions sur mobile ?

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus