Accueil » Google a peur de n’avoir aucune chance face à l’IA en Open Source

Google a peur de n’avoir aucune chance face à l’IA en Open Source

par Pierre Vitré
0 commentaire

Un document interne de Google, divulgué par accident ou par malveillance, a révélé la crainte de la firme américaine vis-à-vis de l’IA. Dans cette note, Google se sent clairement menacée par le développement rapide de l’Intelligence Artificielle en open source. Malgré des années d’efforts et d’innovations, Google semble avoir du mal à intégrer l’IA dans des produits de manière générative et visible.

Le défi de l’intelligence artificielle open source

Google, longtemps considéré comme un leader dans le domaine de l’IA, voit l’open source comme une menace directe. Le document révèle que le développement de l’IA en open source progresse à une vitesse inattendue, rendant la courbe d’apprentissage beaucoup plus abrupte. Face à ce défi, la stratégie de Google semble insuffisante, malgré toutes ses annonces lors de la Google I/O 2023. La firme de Mountain View est invitée à se positionner comme leader du développement de l’IA, quelle que soit sa forme, plutôt que de lutter contre l’open source.

OpenAI et Microsoft également en difficulté

Google n’est pas le seul à être dans la tourmente. OpenAI, son concurrent direct, et Microsoft sont également touchés. À moyen terme, OpenAI est même considéré comme non pertinent. Ces révélations suggèrent un changement imminent dans l’équilibre des forces dans le secteur de l’informatique.

L’irrévérence présumée d’OpenAI soulève des questions sur la pertinence des modèles commerciaux traditionnels dans l’évolution de l’IA. Les entreprises pourraient-elles être dépassées par des communautés d’innovateurs indépendants ?

La communauté open source : une menace sous-estimée

Ces fuites soulignent également un autre problème majeur : le risque lié à l’IA en raison de la rapidité de développement des capacités de l’IA open source. L’open source permet à un plus grand nombre de personnes d’itérer sur les améliorations apportées par d’autres, accélérant ainsi le rythme de développement. De plus, la taille des données semble moins importante que prévu, car de « petits ensembles de données hautement organisés » peuvent produire des performances élevées.

Google : pour ou contre l’open source ?

Fait intéressant, le document suggère que Google pourrait envisager de rendre sa technologie d’IA en open source. Une telle décision pourrait accélérer le développement de l’IA, mais elle comporte également des risques. Il existe une crainte que la communauté se concentre trop sur les grandes entreprises et pas assez sur la menace que représente l’IA open source. Il est donc nécessaire d’avoir davantage de discussions sur la réglementation pour atténuer ces risques.

Une guerre de l’IA mais aussi une guerre économique

L’une des solutions pourrait consister à rendre les développeurs de projets d’IA en open source responsables de toute utilisation abusive qui pourrait en découler. Cela pourrait entraver considérablement ces projets, mais aussi garantir une utilisation plus sûre et plus responsable de l’IA. C’est un débat qui mérite d’être mené, tant les enjeux sont grands pour l’avenir de l’IA et du monde numérique.

Ce débat fait d’ailleurs écho à la lettre de Musk invitant à faire une pause dans l’IA. Les enjeux de la robotisation et de l’IA – bien qu’elle soit dépourvue de pensée consciente – ainsi que des technologies génératives, représentent des défis majeurs pour notre société. Leur impact sur l’emploi, la collecte et le partage des connaissances est inévitable. Il est crucial de tenir des discussions sur ces sujets, mais mettre un terme aux recherches semble être difficilement la solution pour avancer.

L’idée d’un moratoire, souvent interprétée comme un arrêt total, est non seulement irréalisable – car on ne peut pas simplement « arrêter » une technologie – mais également préjudiciable car cela nous priverait des avancées potentielles.

Dans ce contexte, il est clair que la « guerre » de l’IA est lancée. Ce changement radical dépasse le cadre scientifique pour toucher à la fois l’économie et la société dans son ensemble. Reste à voir comment Google arrivera à gérer cette guerre de l’IA.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus