Accueil » Google se remet de la crise : voici les revenus du T2 2023

Google se remet de la crise : voici les revenus du T2 2023

par Pierre Vitré
0 commentaire
logo google sur un mur

Après trois mois de défis financiers, Alphabet, la société mère de Google, a ouvert un nouveau chapitre de croissance financière. Pour le deuxième trimestre 2023, Alphabet a déclaré des revenus de 74,6 milliards de dollars et un bénéfice de 18,37 milliards de dollars. Ces revenus de Google en 2023 représentent une augmentation significative par rapport aux deux trimestres précédents, qui ont été marqués par des résultats financiers décevants. De quoi satisfaire le marché mais il ne faut pas oublier que 12 000 personnes ont perdu leur emploi en Janvier dernier.

Ces chiffres montrent que, malgré les difficultés rencontrées lors des derniers trimestres, Alphabet a réussi à se stabiliser rapidement, grâce à des mesures stratégiques efficaces prises au cours de cette période. Les difficultés sont d’ailleurs à relativiser et ont facilement été utilisés pour se séparer d’une partie de ses effectifs.

Analyse détaillée des revenus du T2 2023 de Google

Pour comprendre ces chiffres impressionnants, il faut les décomposer. Google, l’un des segments d’Alphabet, a généré à lui seul 66,2 milliards de dollars de revenus. Google Cloud a apporté 8,03 milliards de dollars, tandis que le reste des entreprises d’Alphabet a contribué à hauteur de 285 millions de dollars.

En termes de bénéfices, Google a enregistré 23,45 milliards de dollars, Google Cloud 395 millions de dollars (une amélioration significative par rapport à la perte de 590 millions de dollars de l’année précédente), et le reste d’Alphabet a généré une perte de 813 millions de dollars sur trois mois seulement.

Une publicité toujours profitable

Alphabet est composé de plus d’entreprises que Google seulement. Ces entreprises sont concentrées sur des paris à long terme et l’innovation technologique. L’ambition est de générer de nouveaux moteurs de revenus dans les prochaines années, bien qu’il soit difficile de prédire le moment exact où ils produiront des résultats significatifs. Parfois, cela ne marche pas et les projets ferment.

Sans surprise, la majeure partie du chiffre d’affaires de Google provient de son activité publicitaire. Ce segment a généré 58,1 milliards de dollars, dont 7,6 milliards proviennent de YouTube. Google Cloud a ajouté 8,03 milliards de dollars et toutes les autres divisions de Google ont apporté 8,14 milliards de dollars supplémentaires. L’activité publicitaire reste donc essentielle pour Google, bien que sa dépendance à ce secteur ait diminué au fil du temps.

Le défi de l’Intelligence Artificielle

Alphabet, comme de nombreuses autres entreprises technologiques, s’efforce de rester à la pointe de l’innovation en matière d’intelligence artificielle (IA). Sundar Pichai, le PDG d’Alphabet, a souligné l’importance de leur propre robot conversationnel, Bard, et de l’expérimentation de Search Generative Experience (SGE). Ces initiatives sont le fruit d’efforts de développement concentrés qui ont été jugés hautement prioritaires.

Finalement, le dernier point d’intérêt est le secteur du cloud. En concurrence directe avec Microsoft Azure et Amazon Web Services, Google Cloud a vu son chiffre d’affaires augmenter de 28% à 8 milliards de dollars au deuxième trimestre, dépassant les estimations des analystes.

Conclusion

Alphabet a réussi à naviguer efficacement à travers la tempête et semble être sur la bonne voie pour l’avenir, avec une attention particulière portée à l’IA et au Cloud. Malgré les résultats financiers positifs d’Alphabet pour le deuxième trimestre 2023, une question se pose : les licenciements massifs effectués en janvier étaient-ils réellement indispensables ? En effet, Google a fait face à une vague de licenciements touchant près de 6% de ses effectifs mondiaux. À la lumière des récentes performances financières robustes, on peut s’interroger sur la nécessité de ces actions drastiques. Ces chiffres incitent à une réflexion sur l’équilibre délicat entre la préservation de la santé financière d’une entreprise et le maintien de sa main-d’œuvre, un dilemme particulièrement pertinent dans le contexte économique incertain de 2023.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus