Accueil » Google et le doodle du jour : mais qui était vraiment Abbas Attar ?

Google et le doodle du jour : mais qui était vraiment Abbas Attar ?

par Ludovic Brochard
0 commentaire

En ce 29 mars, Google a choisi de rendre hommage à Abbas Attar, célèbre photographe, à l’occasion de ce qui aurait été son 80e anniversaire. Pour l’occasion, Google a créé un Doodle tout en noir et blanc, reflétant le style d’Abbas qui capturait la réalité sans la moindre touche de couleur.

Qui était Abbas Attar ?

Abbas était connu surtout pour son approche franche de la photographie. Il aimait capturer des moments de vérité, souvent dans des situations difficiles ou des zones de conflit, montrant la vie telle qu’elle est, sans décoration. Il est célèbre pour ses photos qui, même sans couleur, racontent des histoires vibrantes et profondes grâce à leur composition, leur lumière et leur texture.

Abbas préférait être connu juste par son prénom, une simplicité qui se reflétait dans son travail. L’autoportrait choisi pour le Doodle capture alors bien cette idée. On au Doodle direct, sans fioritures, mettant l’accent sur l’essence de l’humain.

Le Doodle de Google lui est dédié

Le Doodle du jour montre donc Abbas en train de se prendre en photo devant un miroir, une manière moderne de présenter un autoportrait. Ce dessin, volontairement en noir et blanc, rend donc hommage à la manière dont Abbas voyait le monde : en nuances de gris, mais toujours pleines de détails et d’émotions.

Google a aussi joué avec les lettres de son nom, utilisant des feuilles de papier photo pour les former, tout en gardant l’image d’Abbas forte et reconnaissable, probablement basée sur une vraie photo de lui.

Conclusion

Le Doodle de Google pour Abbas Attar n’est pas juste un rappel de son anniversaire. C’est une célébration de sa vision et de son impact sur la photographie. Le noir et blanc choisi pour le Doodle n’est pas seulement un hommage à sa méthode, mais aussi un rappel de la force des images pour montrer la réalité. Aujourd’hui, en se souvenant d’Abbas, on se rappelle comment l’art peut nous faire voir le monde différemment, une nuance à la fois.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus