Accueil » ROM Custom : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

ROM Custom : tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer

Afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

par Benoit Pepicq
0 commentaire
smartphone et tablette android

C’est décidé, vous ne voulez plus de Google sur votre smartphone. Que ce soit par curiosité ou parce que vous voulez éviter le géant de la technologie, vous avez décidé d’installer une ROM Custom. Il est important de savoir quelques petites choses avant de vous lancer. Détaillons tout ça dans notre article !

ROM Custom : c’est quoi?

La quasi intégralité des smartphones fonctionne sur Android ou sur iOS. Il existe d’autres systèmes mobiles ou hybrides (par exemple Linux) mais ils s’adressent à un public de niche. Si l’on est un utilisateur lambda et que l’on désire échapper à Google et à Apple, quelles sont alors les options ?

Android est bien davantage que ce que vous imaginez. Avant d’être un système rempli de programmes de Google (et d’autres fabricants, selon les marques), le Android Open Source project (AOSP) est comme son nom l’indique un project open source, sous la houlette de Google sans être sa propriété per se. Ainsi, tous ceux qui désirent récupérer le code d’AOSP et bricoler leur propre système à partir de là le peuvent. 

La définition de ROM Custom varie un peu selon la personne à qui on pose la question. De manière générale, pour la plupart des gens, il s’agit tout simplement des systèmes basés sur AOSP. Pour d’autres, une ROM Custom est une altération d’une version de Google afin de répliquer certains éléments là où ils ne sont pas censés être (par exemple avoir des fonctionnalités des Google Pixel sur des smartphones qui ne sont pas des Pixel). Pour d’autres enfin il s’agit de n’importe quel système autre qu’Android et iOS qui peut être utilisé sur smartphone. 

Les ROM Custom les plus célèbres basées sur AOSP sont Lineage OS, Paranoid Android et GrapheneOS. La e.foundation propose également son système sur ses smartphones Murena ou au téléchargement libre, à noter cependant que ce système est un fork de LineageOS (c’est en quelque sorte pour LineageOS ce qu’Ubuntu est à Debian).

lineage OS
LineageOS est une des ROM Custom les plus populaires. / Image Creative Common

Installer une ROM Custom : les mots à connaître ?

Il faut avant tout vous familiariser avec le vocabulaire. Renseignez-vous bien sur des mots tels que ‘fastboot’, ‘recovery’, ‘kernel’ etc, vous les trouverez dans tous les tutoriels et si vous n’en comprenez pas le sens vous n’irez pas loin.

Le kernel, également appelé noyau, est une partie extrêmement importante car c’est elle qui rend possible la communication avec le hardware. Votre ROM Custom a donc un kernel avec une version spécifique, vous verrez que de problèmes ou bugs peuvent être reliés à une ancienne ou trop nouvelle version du noyau.

Le recovery (ou custom recovery) est, comme son nom l’indique, une interface de backup que vous utiliserez notamment pour installer votre système. 

Le bootloader, également appelé ‘programme d’amorçage’, est un petit programme dans votre appareil qui effectue plusieurs vérifications lorsque vous allumez l’appareil et lance ensuite le système si tout est bon. Vous devrez le débloquer pour pouvoir installer votre ROM Custom.

ADB (acronyme pour Android Debug Bridge) et Fastboot sont des outils que vous devrez utiliser pour installer votre ROM Custom. Ils s’utilisent en ligne de commande.

Sideload : il s’agit tout simplement d’une méthode de transfert en ligne de commande pour envoyer votre fichier de votre PC au téléphone. 

Flash / Flasher : dans le contexte des ROM Custom ce mot est synonyme de Installer. Flasher une ROM revient à dire installer une ROM dans le système.

Installer une ROM Custom : est-ce difficile ?

Avant de répondre à la question, sachez que si vous voulez que les choses soient le plus simple possible, vous pouvez acheter un smartphone où la ROM Custom a déjà été installée, par exemple auprès de la e.foundation qui préinstalle son système sur les smartphones qu’elle vend.

Comme tout dans la vie, et particulièrement en tech, tout dépend des connaissances que vous avez et de votre aptitude à vous débrouiller. Si vous n’avez aucune base et n’êtes pas du genre débrouillard, ne vous lancez pas à l’aveuglette et prenez le temps de bien vous informer. 

Ceci étant dit, la difficulté de l’opération peut être fortement relativisée si vous avez un tutoriel complet (et à jour!). Avec chaque étape expliquée en détail, vous devriez pouvoir vous en tirer sans trop de bobos. Il est très important toutefois de ne pas négliger les risques, être confiant c’est très bien mais si vous briquez votre téléphone la situation peut vite tourner au cauchemar.

Installer une ROM : quels sont les risques ?

C’est là que le bât blesse: vous pouvez gagner un beau système tout neuf mais vous pouvez aussi perdre beaucoup.

Une fois que vous avez procédé à des changements (par exemple installé une recovery ou installé une ROM) votre smartphone perd sa garantie. Cela veut dire que ce qu’il se passera ensuite sera à vos risques et périls.

Il y a un faible risque de « briquer » votre smartphone. Cela veut dire qu’il devient inutilisable, par exemple à la suite d’une fausse manœuvre ou parce que vous avez installé une version corrompue du système. C’est pour cette raison qu’il est extrêmement important d’avoir un tutoriel à jour, expliquant quelle version de la ROM installer avec quelle version du recovery, et autant de détails que possible sur les étapes intermédiaires.

Conclusion

Et voilà, vous savez désormais tout sur les ROM Custom. J’espère que cette article vous a plu. Ne sous-estimez pas l’opération car les conséquences peuvent être importantes. N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous avez d’autres questions, je me ferai un plaisir d’y répondre.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus