Accueil » Tops et flops de l’année 2022 dans le monde de la tech

Tops et flops de l’année 2022 dans le monde de la tech

Et bonne année 2023 !

par Benoit Pepicq
0 commentaire
année 2022

L’année 2022 est désormais terminée et nous a livré tous ses secrets. Il est maintenant l’heure du bilan : qui arrive à finir l’année sur une note positive et qui au contraire rencontre des difficultés ?

Flop 2022 : la bulle tech

L’année se termine mal pour les entreprises de la tech. Des dizaines de milliers d’employés ont été licenciés chez les géants, information relayée dans les médias à de multiples reprises. Ce qui est peut-être moins évident, c’est que toute la bulle tech souffre. Énormément d’entreprises se sont séparé de leurs employés et autres collaborateurs, que ce soit de grosses firmes ou de petites startups. 

Beaucoup d’entre elles avaient profité d’un boost lors de la pandémie COVID, les confinements entraînant une augmentation du nombre d’utilisateurs. De la visioconférence au streaming en ligne, en passant par l’éducation en ligne, les exemples ne manquent pas. Malheureusement pour elles, le rêve a tourné au cauchemar dans la deuxième partie de l’année. 

D’une part, les objectifs pré pandémie sont loin d’être atteints une fois les effets du boost disparus. Les investisseurs perdent donc confiance et cherchent à limiter les coûts d’une entreprise qui s’avère moins prometteuse que prévu. D’autre part, la guerre en Ukraine et la flambée des prix (notamment de l’électricité) poussent la finance à se serrer la ceinture. Quelle que soit la raison, ce sont les employés qui en font les frais. 

Top 2022 : Zuckerberg

Facebook n’échappe pas à la crise : le géant californien a été contraint de se séparer d’un grand nombre de ses salariés. Son créateur, Mark Zuckerberg, s’en sort malgré tout sans trop de bobos car son projet de Metaverse n’est pas abandonné. Il s’agit là d’un monde virtuel, actuellement toujours en construction, dans lequel les utilisateurs sont représentés par des avatars et peuvent interagir entre eux. C’est du moins la perspective d’un utilisateur lambda, car pour les entreprises il s’agit avant tout d’un immense marché dans lequel tout (ou presque) serait possible.

Ce projet a toujours subi des critiques, voire des moqueries. Dès son annonce, les avis étaient mitigés entre l’enthousiasme des fans de tech et le scepticisme de la majorité. Les contraintes techniques sont légion, sur le plan du software/virtuel bien entendu où tout reste à créer, mais encore (et surtout) au niveau du hardware où la technologie a de sérieuses limites s’étendant de la batterie à l’apparition de nausées. Le possible prix de l’appareil et/ou du service enfonce le clou – il faut être ou fou ou… visionnaire pour s’imaginer un futur.

Quoiqu’il en soit, ce projet perd petit à petit sa popularité. La crise économique rend les gens frileux et prudents, il devient difficile de s’enthousiasmer pour une technologie qui n’a pas un profil parfait. L’avenir nous dira si Mark Zuckerberg a vu juste – mais il faudra encore attendre plusieurs années avant d’être fixés.

Facebook vit de pleine face la crise de la tech.

Flop 2022 : Twitter

C’est probablement le sujet tech le plus médiatisé de l’année. Elon Musk, alors l’homme le plus riche du monde, avait annoncé envisager d’acquérir Twitter. Si l’utilisateur lambda de Twitter reste profondément indifférent face à une telle idée, c’est en revanche un enjeu important dans une perspective politico-sociale, particulièrement aux Etats-Unis mais également dans le reste du monde. Elon Musk se présente en effet comme un défenseur de la liberté d’expression et donc un ennemi de l’approche démocrate (terme à prendre au sens américain et non au sens français) qu’a suivi Twitter ces dernières années. En ligne de mire: la liberté d’expression à améliorer, la modération à diminuer voire supprimer, et de manière générale laisser les gens dire et faire ce qu’ils veulent.

L’idée à elle seule a fait couler beaucoup d’encre, mettant en relief toutes les failles que cette approche pourrait avoir sur un réseau social. A cela s’ajoute un problème plus important encore pour Musk : comment monétiser ce réseau ? Il a essayé plusieurs solutions après être passé CEO, telles que la refonte de l’abonnement Twitter pour avoir des fonctionnalités supplémentaires. Cela n’a pas fonctionné et le manque de leadership dans la gestion de produit s’est révélé catastrophique. Le licenciement de 50% du staff (auquel s’ajoutent de nombreuses démissions), première décision visible de Musk après avoir pris les rênes, a sonné le glas : c’est la fin d’une époque.

A l’heure où ces lignes sont écrites, Elon Musk est à la recherche d’un nouveau CEO pour l’entreprise. Bien entendu, il resterait lui-même propriétaire de Twitter et pourrait y faire la pluie et le beau temps. Il a annoncé que personne ne veut récupérer ce travail, ce qui n’est pas vraiment une surprise considérant les conditions de travail spartiates qu’il a mises en place. Il est difficile de dire qui de Twitter ou de Musk est le plus gros perdant, mais ce qui est certain c’est que financièrement Twitter va mal et Elon Musk s’est attiré l’opprobre des investisseurs et actionnaires de ses autres entreprises, critiquant son manque d’investissement dans ces dernières au profit d’un Twitter en quête de fonds et d’identité.

Twitter survivra-t-il en 2023 ?

Top 2022 : ChatGPT

ChatGPT a beaucoup fait parler de lui cette année. Il s’agit d’un chatbot, c’est à dire un robot qui comprend vos messages texte et y répond de manière appropriée. L’entreprise derrière ChatGPT porte le nom d’OpenAI, ce qui est plutôt explicite : ce chatbot utilise une intelligence artificielle pour répondre à vos questions de la meilleure manière possible.

En pratique, vous pouvez demander tout ce que vous voulez à ChatGPT et il essayera d’y répondre. Comme toutes les intelligences artificielles (telles qu’Alexa, pour n’en citer qu’une), ChatGPT a utilisé de nombreuses données pour s’entraîner et améliorer la qualité de ses résultats. Plus elle est utilisée, plus elle apprend. Plus elle apprend, plus elle s’améliore. Ainsi, ChatGPT est en mesure d’écrire des textes sur les thèmes que vous lui soumettez, allant de l’article journalistique à la poésie. 

Le résultat est bluffant et nous donne un tout petit aperçu de ce dont l’intelligence artificielle est capable. Le service a été sujet à de nombreuses controverses, certaines remettant au goût du jour le possible rapport cause-conséquence entre le remplacement des humains par des machines et la montée du chômage, sujet abordé en long et en large à chaque évolution technologique. La principale polémique sur ChatGPT concerne son potentiel artistique : le chatbot est-il un artiste ? Quelle que soit la réponse, les artistes humains voient tout cela d’un mauvais œil. Dans tous les cas, son avenir s’annonce prometteur et beaucoup d’utilisateurs s’en réjouissent.

Flop 2022 : les smartphones pliables

Les téléphones à clapet étaient de véritables stars dans les années pré smartphones. La nouvelle étape de l’évolution est donc un habile mélange de l’aspect pliable des téléphones à clapet et de l’intelligence des smartphones. Le nom de smartphone pliable est certes plus descriptif que créatif mais le concept n’en reste pas moins révolutionnaire. 

La technologie est à l’étude depuis bien des années déjà mais le premier modèle commercialisé date de 2018. Il ne fait aucun doute que tous les grands fabricants de smartphones travaillent sur la question, certains ont déjà proposé leurs modèles (tels que Samsung qui en a déjà annoncé plusieurs), d’autres tels que Google officialiseront leur appareil bientôt. 

Malheureusement, ces smartphone pliables sont comme la VR de qualité : ils coûtent une fortune. Au lancement, nous pensions que les prix baisseraient avec le temps mais malheureusement les smartphones pliables représentent bel et bien une niche ultra premium et les espoirs de voir les prix descendre et de voir arriver des pliables de milieu de gamme est cette fois bel et bien enterré. 2022 est l’année où l’on n’a plus d’espoir de se procurer un smartphone pliable. Au mieux, vous pouvez vous procurer un Galaxy Fold de l’année précédente, une fois les prix baissés.

Google Pixel Fold
Voici à quoi devrait ressembler le futur Google Pixel Fold.

Top 2022 : Google Pixel 6a

S’il est impossible de trouver un smartphone pliable à un prix décent, il est toutefois possible de trouver un excellent smartphone à un très bon prix. Ce smartphone de Google est un appareil de milieu de gamme qui s’adresse à l’utilisateur lambda : pas de hautes attentes en termes de performance mais un appareil photo décent, une autonomie correcte et surtout un bon software pour pouvoir faire tourner toutes les applications.

Il est difficile de faire mieux que le Pixel 6a sur ces points. Son plus grand point fort est son appareil photo, c’est le meilleur du marché dans cette gamme de prix. Il rivalise même avec certains flagships. La version logicielle est celle de Google, donc non seulement on ne peut pas trouver mieux sur Android mais en plus vous avez des mises à jour garanties. Petit plus: des fonctionnalités uniques sur Pixel telles que la traduction. Le prix gravite autour de 300 euros, Google le propose souvent en réduction ou avec autre chose (par exemple les écouteurs Pixel Buds).

Le Pixel 6a offre un écran OLED de bonne qualité.
Le Pixel 6a fut l’une des bonnes surprises de 2022..

Il est toujours important de séparer le besoin et l’envie. Il y a le smartphone dont vous avez envie et le smartphone dont vous avez besoin. Pour l’envie, c’est probablement le pliable. Pour le besoin, c’est probablement le Pixel 6a car à moins d’être un fan de tech et de passer la fiche technique au peigne fin, l’utilisateur lambda ne verra aucun souci à ce Pixel 6a.

Conclusion

Voilà notre liste de tops et flops pour 2022. Il va être intéressant de suivre l’actualité en 2023 et de voir comment les choses vont évoluer, particulièrement pour Elon Musk qui semble désormais regretter son acquisition de Twitter. Et vous, quels sont vos Tops et vos Flops de 2022 ?

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus