Accueil » Un nouveau site pour le Sénat

Un nouveau site pour le Sénat

par Paul Metraux
0 commentaire
Le Sénat à Paris

Quand on évoque le Sénat, ce n’est pas nécessairement l’image de la modernité qui vient à l’esprit. On imagine plutôt des personnes d’un certain âge évoluant dans une ambiance feutrée. On plaisante souvent sur le « train de sénateur » et la lenteur supposée des membres de la deuxième chambre du Parlement. Une image de la France rurale, parfois surannée et…souvent fausse.

Les sénateurs sont moins connus que les députés. Cela tient à leur mode d’élection indirecte qui fait d’’eux les représentants des territoires. Le Sénat est l’assemblée qui représente les collectivités territoriales aux termes de l’article 24 de la Constitution. Souvent remis en cause et critiqué, le Sénat est toujours là. Et l’actualité des dernières années a montré que sa capacité à la « modération démocratique » était un atout. A l’heure où les « innovations démocratiques » (conventions, panels, ateliers…) sont aussi nombreuses que les frustrations qu’elles engendrent, la vieille démocratie représentative démontre qu’elle a encore quelques qualités

Le Sénat en ligne depuis près de 30 ans

En matière de transparence démocratique, le Sénat a souvent été en pointe. Son site web vient de faire l’objet d’un toilettage en profondeur. Créé en 1995, remanié en 2010, Sénat.fr affiche aujourd’hui 12 millions de visiteurs uniques chaque année et deux millions de pages. La Newsletter a 50 000 abonnés.

Dans sa nouvelle version, plus épurée et pensée pour l’internet mobile, Sénat.fr s’adresse à la fois aux citoyens et aux experts de la vie parlementaire. Avec des airs de site d’info, Sénat.fr est devenu plus pédagogique pour donner les clefs de compréhension de la vie législative. A partir de votre smartphone, vous pouvez avoir accès à toute l’actualité du Sénat

La transparence démocratique

Le rôle du Sénat est évidemment de voter la loi mais aussi de contrôler l’action du gouvernement. Une fonction mise en valeur sur le nouveau site avec une rubrique « le contrôle en clair » où chaque citoyen peut retrouver les commissions, les débats dans l’hémicycle, les missions d’information, avec les rapports et les recommandations préconisées par les sénateurs et sénatrices.

La plateforme des pétitions en ligne a également été repensée. Les citoyens peuvent déposer des pétitions pour demander à faire évoluer la loi ou lancer une mission de contrôle. Si la pétition recueille 100 000 signatures en moins de 6 mois, elle est examinée par la conférence des présidents qui décide des suites à donner.

Sur le site du Sénat, on trouve bien sûr tous les travaux parlementaires, projets et propositions de lois, rapports… Il y a également une plateforme Open Data.

Une grande richesse vidéo

Dans le domaine de la vidéo, Sénat.fr est particulièrement riche. Vous pouvez retrouver du direct et du différé. Les séances dans l’hémicycle mais aussi les travaux de commissions, les auditions. C’est un vrai bonheur démocratique et… intellectuel compte tenu de la richesse des contenus. Les vidéos disponibles peuvent être découpées très facilement, ce qui fait le bonheur des réseaux sociaux. Et évidemment, le site se décline sur You Tube, Facebook, Twitter, Instagram et même TikTok. Sans oublier la chaine TV Public Sénat.

Epilogue

Quittez vos préventions, abandonnez les clichés sur la Sénat, assemblée de notables chenus. Et allez faire un tour sur Sénat.fr (et aussi sur Assemblée nationale). Vous y trouverez une mine d’informations sur les mécanismes de la vie parlementaire et sur la pluralité démocratique. Le site du Sénat mérite un détour pour tous ceux qui sont attachés à la République.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus