Accueil » Évaluez le potentiel solaire de votre toit avec Google Maps pour vos investissements photovoltaïques

Évaluez le potentiel solaire de votre toit avec Google Maps pour vos investissements photovoltaïques

par Pierre Vitré
0 commentaire

L’énergie solaire est sans aucun doute le futur du développement durable. Alors que la technologie photovoltaïque devient de plus en plus accessible, Google Maps dévoile une nouvelle fonctionnalité destinée à faciliter et optimiser la planification de ces systèmes solaires pour évaluer le potentiel solaire avec l’API Solar pour vos investissements photovoltaïques.

Une innovation prometteuse : l’API Google Maps Solar

Google Maps est célèbre pour ses données gigantesques provenant d’une multitude de sources. Et aujourd’hui, avec la sortie de l’API Google Maps Solarhttps://developers.google.com/maps/documentation/solar/overview?hl=en, cette base de données est sur le point de s’enrichir davantage. Cette interface vise principalement à évaluer la viabilité des systèmes photovoltaïques sur les bâtiments et à fournir des recommandations quant à leur installation.

L’essor des énergies renouvelables n’est pas un phénomène récent, mais la pertinence des systèmes photovoltaïques a monté en flèche ces dernières années. Désormais, même les propriétaires de simples balcons envisagent d’y installer des mini-centrales électriques. Cependant, la phase critique reste la planification, et c’est là que Google intervient pour guider aussi bien les détaillants que les utilisateurs.

Les clients payants peuvent ainsi évaluer le potentiel solaire de n’importe quel site. L’API combine les données géographiques et les spécificités des bâtiments pour estimer le rendement photovoltaïque de chaque construction. Grâce à une démo plutôt impressionnante, vous pouvez ainsi visualiser les données à leur disposition et appréhender leur utilisation.

Une technicité remarquable

L’API ne se contente pas de fournir des estimations basiques. Elle prend en compte des éléments tels que la forme du toit, la taille, l’ombre des bâtiments avoisinants et même l’orientation pour déterminer l’exposition solaire optimale. L’utilisateur obtient ainsi des indications sur le nombre de panneaux nécessaires, leur emplacement idéal et même les prévisions de production d’énergie. Un curseur permet de visualiser instantanément le retour sur investissement.

La démo mentionnée précédemment est un excellent moyen d’explorer ces fonctionnalités. Cependant, il est à noter que l’accès complet à ces données est payant. Chaque requête coûte 8,5 centimes, ce qui peut sembler minime, mais chaque ajustement induit des coûts supplémentaires.

Avec une base de données regroupant plus de 320 millions de bâtiments dans 40 pays, Google possède donc un trésor d’informations. Cette nouvelle API pourrait donc être une source de revenus conséquente pour la firme (et de peur). Toutefois, reste à voir si une version gratuite, bien que limitée, sera mise à disposition du public.

Conclusion

Google Maps Solar démontre une fois de plus la valeur inestimable des données accumulées par Google. Dans une ère axée sur le développement durable, cet outil pourrait révolutionner la manière dont nous envisageons et planifions nos installations solaires.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus