Accueil » Google Tensor G3 : tout ce que l’on sait du futur processeur

Google Tensor G3 : tout ce que l’on sait du futur processeur

par Ludovic Brochard
0 commentaire

Google est réputé pour avoir toujours une longueur d’avance quand il s’agit de technologie. Avec la sortie prochaine des smartphones Pixel 8, la firme de Mountain View envisage d’utiliser sa nouvelle puce, le Tensor G3, pour accroître significativement les performances de ses appareils. Une fuite récente a révélé une multitude de détails techniques sur ce futur processeur, du renforcement des cœurs à un GPU plus puissant, en passant par une IA améliorée. Bref, on fait le point sur toutes les infos dont on dispose sur le Google Tensor G3.

La montée en puissance du Tensor

Depuis la sixième génération de Pixel, Google a remplacé les SoC externes par ses propres puces, convaincant dès le départ, même si les benchmarks ne sont pas toujours à la hauteur des attentes. Le Tensor G2 a introduit quelques améliorations notables et est désormais utilisé dans plus d’appareils, tels que la Pixel Tablet et le Pixel Fold. Avec le Tensor G3, Google semble prêt à faire un nouveau bond en avant.

Selon une source interne bien placée chez Google, le nouveau processeur du smartphone serait basé sur ARMv9 et continuerait à utiliser la plateforme Exynos de Samsung. Il est composé de neuf cœurs, avec une augmentation globale des performances : on passe de la configuration 2+2+4 cœurs des générations précédentes à une configuration 1+4+4 cœurs. Cela représente une hausse significative des performances pour la huitième génération de Pixel. Mais ce n’est pas tout : les graphismes, la mémoire et l’IA ont également été améliorés.

Performances et caractéristiques : la révolution graphique du Tensor G3

La puce graphique subit une refonte majeure avec le Tensor G3. Le GPU serait un Mali-G715 avec dix cœurs, capable de prendre en charge le lancer de rayons. Un bloc « BigWave » apporterait également des améliorations significatives en matière de codage vidéo, avec un support AV1 capable d’encoder jusqu’à 8K30. Par ailleurs, le TPU devrait fonctionner à 1,1 gigahertz, offrant une puissance supérieure à celle des années précédentes. Le traitement des images serait également amélioré grâce à un nouveau processeur de signal numérique à quatre cœurs, chacun fonctionnant à 1 gigahertz et disposant de 512 Ko.

Pour renforcer la sécurité, une protection de la mémoire serait probablement intégrée pour éviter les attaques. Malheureusement, le seul point négatif concerne le modem, dont les performances ne seraient pas augmentées malgré son remplacement.

Tensor G3 (zuma)Tensor G2 (gs201)Tensor (gs101)
Modèle de cœur de GPUMali-G715 (Immortalis)Mali-G710Mali-G78
Nombre de noyaux10720
Fréquence (shaders)890 MHz848 MHz848 MHz

Tensor G3 : en attente de la sortie du Pixel 8

Bien que les informations techniques fuitées nous aient permis de jeter un premier regard sur le Tensor G3, la vraie épreuve sera dans la mise en œuvre pratique de ces améliorations. Google a toujours su nous surprendre lors de ses lancements de produits et le Pixel 8 ne devrait pas faire exception.

La date exacte de sortie n’a pas encore été annoncée, mais nous pouvons nous attendre à ce que le Pixel 8 soit dévoilée à la rentrée 2023.

Conclusion : Google joue gros avec le Tensor G3

En somme, Google semble bien décidé à faire du Tensor G3 un élément clé de sa nouvelle génération de smartphones Pixel 8. C’est un bon signe pour les futurs utilisateurs, qui peuvent s’attendre à des performances encore plus impressionnantes. Il ne reste plus qu’à espérer que le modem n’entrave pas trop ces avancées. En tout cas, nous sommes impatients de voir ce que Google nous réserve avec le lancement des Pixel 8.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus