Accueil » Qu’est-ce que Google Gemini ? Et comment utiliser et tester cette IA en France ?

Qu’est-ce que Google Gemini ? Et comment utiliser et tester cette IA en France ?

par Ludovic Brochard
0 commentaire

Google contre attaque. Avec le lancement de Google Gemini, la firme de Mountain View franchit une nouvelle étape significative dans le développement de l’intelligence artificielle. Cette avancée technologique, fruit d’une collaboration entre Google et Alphabet, veut marquer le monde de l’IA, comme ChatGPT l’a fait par le passé. Dans notre article, nous allons examiner de plus près ce qu’est Google Gemini, comment cette IA fonctionne et si on peut déjà l’utiliser en France.

Google Gemini, c’est quoi ?

Simplement, Google Gemini est le dernier modèle d’intelligence artificielle créé par Google, capable de comprendre et de traiter non seulement du texte, mais aussi des images, des vidéos et de l’audio. C’est un modèle multimodal conçu pour effectuer des tâches complexes dans des domaines tels que les mathématiques, la physique, ainsi que pour comprendre et générer du code de haute qualité dans divers langages de programmation. A

Actuellement, Gemini est intégré à Google Bard et au Pixel 8, et sera progressivement inclus dans d’autres services de Google.

Qui a créé Gemini ?

Gemini a été développé par Google et Alphabet, la société mère de Google. Google DeepMind a également apporté d’importantes contributions au développement de Gemini, le positionnant comme le modèle d’IA le plus avancé de l’entreprise à ce jour.

Existe-t-il différentes versions de Gemini ?

Oui, Google a développé Gemini en trois tailles pour garantir sa flexibilité et sa scalabilité (en francais son potentiel d’évolution) : Gemini Nano, Gemini Pro et Gemini Ultra.

Gemini Nano est conçu pour fonctionner sur des smartphones, notamment le Google Pixel 8, tandis que Gemini Pro alimente le chatbot Bard de Google et fonctionne dans les centres de données de Google. Gemini Ultra, encore en phase de test, est décrit comme le modèle le plus performant, conçu pour des tâches extrêmement complexes.

Comment utiliser et tester Google Gemini en France ?

Gemini est actuellement accessible via les produits Google en versions Nano et Pro, tels que le Pixel 8 et le chatbot Bard. Google prévoit d’intégrer Gemini dans ses services tels que la recherche, les annonces, Chrome, etc.

Les développeurs et les clients d’entreprise pourront accéder à Gemini Pro via l’API Gemini dans l’AI Studio de Google et Google Cloud Vertex AI à partir du 13 décembre. Les développeurs Android auront accès à Gemini Nano via AICore, disponible en aperçu préliminaire.

Si vous possédez un compte Google, accéder à Gemini via Bard est un jeu d’enfant. Rendez-vous simplement sur le site web et connectez-vous avec votre compte. Cependant, pour ceux qui préfèrent ne pas créer de compte Google, l’accès à Bard n’est malheureusement pas possible. Les utilisateurs de Google Workspace devront peut-être se connecter via leur compte personnel pour tester Gemini.

Gardez à l’esprit que Gemini et Bard sont encore en phase expérimentale, ce qui signifie que vous pourriez rencontrer certains dysfonctionnements logiciels dans les réponses du chatbot. Un atout notable de Bard est sa capacité à s’intégrer à d’autres services Google, à condition que cette fonctionnalité soit opérationnelle.

En explorant Gemini Pro à travers Bard, souvenez-vous des limitations habituelles des chatbots, notamment leur tendance occasionnelle à produire des réponses inexactes.

Google Gemini vs ChatGPT 4 : Quelles différences ?

Gemini se distingue par sa capacité multimodale native, contrairement à d’autres modèles populaires comme GPT-4, qui dépendent de plugins et d’intégrations pour être véritablement multimodaux. Tandis que GPT-4 excelle dans les tâches liées au langage, comme la création de contenu et l’analyse de texte complexes, il nécessite des plugins d’OpenAI pour l’analyse d’image et l’accès au web, ainsi que DALL-E 3 et Whisper pour générer des images et traiter l’audio.

À l’inverse, Gemini peut effectuer nativement des tâches multimodales, ce qui le rend particulièrement adapté à une intégration dans l’écosystème de produits de Google.

Conclusion

Sundar Pichai a de beaux espoirs pour son IA mais c’est surtout son intégration progressive dans les produits et services de Google qui promet d’enrichir significativement l’écosystème numérique actuel. Une chose est sûre : Google a compris l’évolution du web et veut être sur de conserver sa place.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus