Accueil » Le futur de Zoro.to : changements de propriétaire, de domaine, et plus encore

Le futur de Zoro.to : changements de propriétaire, de domaine, et plus encore

par Ludovic Brochard
0 commentaire

L’univers du piratage n’est jamais en manque de surprises et de rebondissements. Récemment, le site Zoro.to, le plus grand site pirate au monde spécialisé dans l’anime, a subi d’importantes modifications, suscitant l’interrogation et l’incertitude chez ses visiteurs fidèles. On fait le point sur ce que l’on sait.

Le règne de Zoro.to s’achève

Les dessins animés japonais, plus communément appelés animes, sont devenus un phénomène culturel bien au-delà des frontières du Japon. Leurs intrigues variées et leurs styles d’animation uniques ont conquis le cœur de millions de fans dans le monde entier. Cependant, il peut être difficile pour ces fans d’accéder à toutes les productions japonaises, ce qui a conduit à une augmentation du piratage dans ce domaine.

Zoro.to est (ou était) le leader incontesté dans le partage illégal de fichiers d’anime, avec plus de 200 millions de pages vues par mois. Les fans ont longtemps compté sur ce site pour accéder à des contenus autrement inaccessibles, contribuant à sa popularité massive.

Un changement soudain : nouveau domaine et nouvelle optique

Mais récemment, les visiteurs de Zoro.to ont été redirigés vers un nouveau domaine, Aniwatch.to, et le site a subi un relooking notable. Si le contenu lui-même reste en grande partie inchangé, la confusion règne parmi les utilisateurs qui se demandent ce qui a motivé ce changement soudain. Par exemple aujourd’hui, nous observons actuellement que Zoro.to renvoie vers le site de l’Alliance Creativity et présente l’écran correspondant. Toutefois, en saisissant directement aniwatch.to dans votre navigateur, vous accédez au nouveau site Web qui remplace Zoro.

le site de l'alliance for creativity a remplacé le site zoro.to

Pas de problème juridique ‘officiellement’ pour Zoro.to

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce changement ne résulte pas de problèmes juridiques, tout du moins officiellement. Malgré la réception régulière de courriers DMCA, Zoro.to a réussi à échapper aux sanctions et à ne pas être pénalisé par Google dans les résultats de recherche.

Les créateurs du site ont assuré aux utilisateurs qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Selon eux, Zoro.to est repris par une nouvelle équipe de développement qui prendra en charge le site et les comptes des réseaux sociaux. Ils ont également confirmé que toutes les données resteraient inchangées et que les anciens employés continueraient à gérer le serveur. On a quelques raisons de douter cependant.

Conclusion

L’avenir de Zoro.to, maintenant Aniwatch.to, reste incertain. Ce changement de propriétaire, de domaine, et d’optique marque un tournant intéressant dans le monde du partage de fichiers d’anime, et il reste à voir si cette décision sera bénéfique à long terme.

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus