Accueil » Prise en main et test de l’iPhone 15 : notre avis honnête

Prise en main et test de l’iPhone 15 : notre avis honnête

par Benoit Pepicq
0 commentaire

Comme tous les ans, l’iPhone fait la une de tous les magazines tech dès sa sortie. Nous avons réussi à nous procurer le nouveau modèle (non pro), l’iPhone 15, et l’avons testé pendant quelques jours. Voici nos premières impressions et premier test de l’iPhone 15.

Ce qu’il faut retenir

Ce que nous aimons

  • Design et finition
  • USB-C
  • Appareil photo

Ce que nous n’aimons pas

  • Vitesse de recharge
  • Pas de chargeur dans la boîte
PromoMeilleure Vente n° 1
Apple iPhone 15 (128 Go) – Noir
  • DYNAMIC ISLAND ARRIVE SUR L’IPHONE 15 – Dynamic Island fait remonter vos alertes et Activités en direct, pour que rien ne vous échappe quand vous avez l’esprit ailleurs. Voyez qui vous appelle, guettez l’arrivée de votre taxi, vérifiez le statut de votre vol et faites bien plus encore.
PromoMeilleure Vente n° 2
Apple iPhone 15 Pro (128 Go) – Titane Bleu
  • TAILLÉ DANS LE TITANE – L’iPhone 15 Pro présente un design en titane de qualité aérospatiale, à la fois léger et résistant, et un dos en verre mat texturé. Sa face avant Ceramic Shield est plus résistante que le verre de n’importe quel smartphone. Et il résiste aux éclaboussures, à l’eau et à la poussière.

Design et écran

Si vous n’êtes pas un journaliste tech ou un grand fan de technologie qui compare les photos de toutes les générations d’iPhone, vous ne verrez probablement aucune différence. À part peut-être les nouvelles couleurs (que je trouve pour la plupart hideuses) et une très légère amélioration du confort en main, mais comme la large majorité d’entre nous porte une coque de protection, ces deux points ne font guère de différence.

Passons aux chiffres: l’appareil est un tout petit peu plus grand que son prédécesseur. L’iPhone 15 est 0,9 mm plus long que son prédécesseur avec une longueur de 147,6 mm, et 0,1 mm plus large avec 71,6 mm. Pour ce qui est du poids, l’appareil perd 1 gramme et passe à 171 grammes. En d’autres termes : kif kif bourricot !

Pas de changements majeurs au niveau des matériaux non plus : châssis en aluminium, verre à l’avant et à l’arrière. Certes, il y a un petit peu plus d’arrondis et de manière générale il y a une légère amélioration autant visuelle que tactile qui est peut-être renforcée par la jolie couleur noire de notre modèle. Ceci dit, le fait que la grande majorité des utilisateurs utilise son smartphone avec une coque de protection rend ces changements invisibles, ce qui nous ramène directement à la case kif kif bourricot.

Rien de cela n’est vraiment surprenant. Les téléphones ont atteint une certaine maturité et l’innovation visuelle devient difficile si l’on ne se lance pas dans un changement complet (tel que le lancement d’un smartphone pliable), donc il est normal de ne voir que des changements mineurs. Certes, c’est dommage, surtout pour ce prix, mais il est important de comprendre qu’Apple ne cherche pas à attirer les utilisateurs de l’iPhone 14 en leur en mettant plein la vue, mais à garder des utilisateurs d’anciens modèles dans son écosystème. Et à attirer les utilisateurs d’Android, bien évidemment. 

Pour ce qui est de l’écran, nous avons un bel écran OLED de 6,1 pouces. Sans surprise pour un appareil de cette gamme, l’écran reste lisible lorsque la luminosité est élevée; de manière générale l’écran est tout à fait satisfaisant. Certes, on aurait aimé un taux de rafraîchissement plus élevé que les 60 Hz que propose Apple, les 120 Hz étant réservés au modèle Pro. Au-delà de la fiche technique, l’utilisateur lambda y verrait-il vraiment une différence sans utiliser les modèles l’un après l’autre ? Ce n’est pas certain, mais il est certain que ceux qui doivent payer plus de 1000 euros pour un appareil préfèreront voir de plus gros chiffres sur le papier.

Si vous voulez un design différent (et des couleurs qui ne donnent pas l’impression de sortir de la machine à laver), vous devrez probablement vous tourner vers la concurrence. Si le design classique de l’iPhone vous convient, y compris un écran correct mais pas à la pointe de la technologie, vous serez comme un poisson dans l’eau avec cet appareil.

Interface logicielle, performances et batterie

Comme tous les iPhone, cet appareil dispose de la nouvelle version d’iOS : iOS 17. Cette version n’a vraiment rien de révolutionnaire à proprement parler mais propose quelques changements appréciables tels que la possibilité d’avoir des widgets sur l’écran verrouillé.

Le système, couplé à l’unité graphique à 5 coeurs et au processeur à 6 coeurs qui forment la A16 Bionic, donne une excellente expérience. Ici encore, le contraire aurait été étonnant pour un appareil de ce prix et d’une telle marque. Petit bémol : le système de chargement de sauvegarde depuis un autre appareil iOS a planté lors de nos 5 premières minutes avec l’appareil. Nous n’avons pas rencontré le moindre problème depuis, mais nous nous sommes quand-même dit “ca commence bien” !

Notre courte expérience avec l’appareil fait presque un sans faute jusqu’à présent. La réactivité est excellente, Face ID fonctionne parfaitement, les jeux n’ont aucun ralentissement, aucune raison de se plaindre ici, ce qui est assez rare pour des francais.

L’autonomie de l’appareil se montre parfois un peu étrange, phénomène probablement dû au calibrage qui se fait dans les premiers jours. Les jeux font descendre l’autonomie plus vite, ce qui est bien évidemment logique, mais j’ai également constaté une baisse de batterie lorsque j’étais à l’extérieur. Est-ce dû à l’utilisation de la 5G ? Y a-t-il anguille sous roche, ou plutôt bug dans le système ? Je n’ai constaté le problème qu’une fois donc a priori c’est un incident isolé et il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Dans tous les cas, même en utilisation élevée je suis convaincu que vous pourrez sans problème tenir la journée sans recharger l’appareil.

Appareil photo

Pour ce qui est de l’appareil photo, le changement c’est maintenant, avec l’iphone 15. L’iPhone 15 embarque un capteur de 48 mégapixels. Gros chiffre, certes, mais ne nous emballons pas : rappelez-vous de l’époque où tous les fabricants Android mettez des capteurs avec de plus en plus de mégapixels alors que cela ne faisait (quasiment) pas de différences dans la qualité des photos prises. Apple adopte-t-il la même stratégie 10 ans après ses concurrents ? Mettre de gros chiffres pour attirer les plus crédules ?

Tout d’abord, les photos par défaut sont certes prises par ce capteur de 49 mégapixels mais pas au format de 48 mégapixels. Vous le pouvez, si vous le désirez, mais ce n’est pas nécessaire, ce qui répond déjà plus ou moins à la question. En revanche, si pour une raison ou une autre cela est important pour vous, sachez que c’est possible et que le résultat est bon (mais vos photos seront beaucoup plus lourdes donc pensez à prendre une grande mémoire interne). 

Pour ce qui est des photos par défaut, vous en serez probablement ravis. “Probablement” car un véritable photographe ou grand amateur de photo trouvera quelque chose à critiquer (et vraisemblablement à juste titre), mais les photographes du dimanche qui aiment faire des photos de leur chat, de leurs enfants ou de leurs vacances, trouveront dans cet appareil tout ce qui pourrait les intéresser. Le mode portrait est particulièrement réussi, et la nouveauté permettant de transformer une photo normale en portrait rend le tout particulièrement intéressant. 

Conclusion

Nous n’avons passé que quelques jours avec l’appareil mais c’est une très bonne expérience pour le moment dans ce premier test de l’iPhone 15. Certes, on peut critiquer le manque d’innovation mais dans un marché aussi mature que le smartphone au format plat, il devient difficile d’innover. L’innovation se passe avec les smartphones pliables et, malheureusement, ce n’est pas au goût du jour chez Apple.

Cela n’empêche pas cet iPhone d’être un excellent appareil. Il saura ravir tous ses utilisateurs, autant les fans de l’écosystème Apple que les curieux qui découvrent l’appareil. Au-delà de l’aspect matériel, ce smartphone est extrêmement pratique au quotidien grâce à des outils tels qu’Apple Pay ou encore le contrôle de qualité des applications sur son store (la différence entre une même app téléchargée du Play Store et une téléchargée sur l’App Store peut être, selon les développeurs, vraiment flagrante).

Vous pourriez lire également

Laisser un commentaire

Tout Sur Google utilise des cookies fonctionnels et d’autres technologies nécessaires à la navigation du site. Nos partenaires et nous-mêmes utilisons également des cookies permettant de mesurer le trafic et de vous montrer un contenu et des publicités personnalisés Accepter En savoir plus